Oleificio Osvaldo Vanini – Lac de Côme, Italie

  • Propriétaire : Osvaldo Vanini
  • Marque : Premiato Oleificio Osvaldo Vanini
  • Depuis : 1850
  • Lieu : Lenno, Province de Côme (Italie)
  • Activité : Moulinier
  • Production : 25.000 litres par an en moyenne
  • Autres produits : de nombreux produits cosmétiques à base d’huile d’olive
  • Oliveraie : 1 hectare d’oliveraie familiale

Le plus vieux moulin à huile du Lac de Côme

Dans la jolie ville de Lenno, Osvaldo Vanini perpétue la tradition familiale à la tête du principal et plus ancien moulin à huile du lac de Côme, ouvert par ses aïeux en 1850. Ici se pressent chaque automne les oléiculteurs amateurs et professionnels de la région pour confier leurs olives aux mains expertes d’Osvaldo qui, le reste de l’année, commercialise l’huile ainsi obtenue dans la boutique attenante au moulin.

Benvenuti all’oleificio Osvaldo Vanini ! – © In Olio Veritas

Tout ceci n’était pourtant pas écrit d’avance. Rebelle de nature, comme il se décrit lui-même, Osvaldo a longtemps hésité avant de reprendre l’entreprise à la suite de son père et de son oncle. « Dix mètres seulement séparent le moulin de la maison familiale où j’ai grandi. J’avais envie d’horizons un peu plus lointains… » raconte-t-il dans un rictus. Aujourd’hui, à 47 ans et avec une solide expérience derrière lui, il semble pourtant ne pas regretter d’avoir suivi la voie familiale. Il l’explique avec ses mots à lui : « Ce métier c’est comme l’épouse dans un mariage arrangé : au début tout vous exaspère, mais peu à peu on s’en accommode et on finit même par l’apprécier« .

Le moulin moderne des Vanini. – © In Olio Veritas

Quand on lui demande ce qu’il préfère dans son travail, Osvaldo fait la part des choses entre les aspects pratiques (qui lui plaisent moins) et les aspects immatériels (qui lui plaisent davantage). Le poids des cargaisons d’olives lui ont abîmé le dos, il faut se conformer à des réglementations qui changent sans cesse, on lui a imposé récemment de condamner le foyer de la cheminée au coin de laquelle il aimait se réchauffer l’hiver… Pour oublier toutes ces contingences, Osvaldo se réfugie alors derrière le charme de l’oléiculture, évoque tour à tour l’ésotérisme des oliviers mais aussi le plaisir qu’il prend au contact des clients.

Les bijoux de famille. – © In Olio Veritas

Des clients qui le lui rendent bien. Malgré l’ouverture récente d’un autre moulin sur le lac de Côme, les oléiculteurs de la région continuent à se presser chez lui, conscients de la qualité du travail fourni et de l’huile obtenue. Et le reste de l’année, la boutique ne désemplit pas. Lors de notre visite, nous avons pu constater que le fond de commerce d’Osvaldo se divise en trois types de clients : les particuliers qui viennent pour leur consommation personnelle (tel ce père de famille venu acheter 10 bidons de 5 litres) ; les restaurateurs qui veillent à proposer une huile locale et de qualité pour accompagner leurs plats (tel ce directeur d’un grand établissement à Argegno, où l’on trouverait les meilleurs poissons du lac) ; et enfin les touristes étrangers, souvent américains, qui préfèrent les cosmétiques et les huiles aromatisées à la simplicité de l’huile d’olive extra-vierge.

L’AOP Lago Lario

Les olives cultivées autour du lac de Côme et pressées chez Osvaldo Vanini sont éligibles à une appellation d’origine protégée Laghi Lombardi Lario (Lario étant l’autre nom du lac de Côme). Le cahier des charges de l’AOP stipule qu’à minima 80% des olives utilisées doivent provenir des trois variétés suivantes : Casaliva, Leccino et Frantoio, cette dernière ayant longtemps prédominé sur les rives du lac de Côme après avoir été apportée par les Romains dès l’antiquité.

L’oncle Luciano, Matthieu et le chien Lello dans l’oliveraie Vanini. – © In Olio Veritas

D’ailleurs, à en croire Luciano Vanini, le pétillant oncle octogénaire d’Osvaldo, le plancher des 80% ne s’appliquait auparavant qu’à la Frantoio. Mais face à l’essor des autres variétés et notamment Leccino ces dernières décennies, l’association en charge de l’AOP a dû changer les règles du jeu. Ce que Luciano semble regarder d’un œil étrange, lui qui ne jure que par la Frantoio.

Vanini : l’entreprise familiale

C’est en effet lui qui est en charge du verger familial, sur les hauteurs de Lenno dans le lieu-dit Rogaro. Une parcelle d’un hectare environ sur lequel il a planté il y a 30 ans un peu plus de 300 oliviers. Une densité importante pour maximiser le rendement mais qu’il regrette néanmoins aujourd’hui car elle rend moins aisé le travail des arbres. Malgré cela, à 80 ans passés, il continue à s’en occuper avec passion et ne semble pas trop en vouloir à ces arbres de lui cacher dorénavant la vue sur le lac depuis sa maison.

Vue du toit de la maison de Luciano. – © In Olio Veritas

Quant à Piero Vanini, le père d’Osvaldo, il s’occupe désormais des ventes et livraisons aux côtés de son fils. Ce sont eux, Piero et Luciano, « l’âme de l’entreprise Vanini » d’après Osvaldo, et qui ont fait le pari en 1989 de relancer ensemble l’entreprise familiale après 10 ans de fermeture (car l’huile était passée de mode dans la région). Avec un coup de pouce de la part des pouvoirs publics qui subventionnaient alors ce type de projet, mais surtout l’espérance de passer le relai à la nouvelle génération des Vanini.

Les bouteilles et bidons du moulin. – © In Olio Veritas

Un témoin dont Osvaldo a donc fini par s’emparer. Il s’est approprié les murs mais pas uniquement : en 2015 il a choisi de remplacer la meule en granit et les presses traditionnelles par un moulin mécanisé et plus moderne de marque Pieralisi. Se posera un jour la question de sa propre succession. Âgé de 47 ans et père d’un fils unique de 3 ans, il lui reste toutefois du temps pour trouver une réponse. D’ici là, longue vie à la famille Vanini !

Merci pour la visite et les bonnes bouteilles d’huile ! – © In Olio Veritas

Pour en savoir plus sur le moulin Osvaldo Vanini, rendez-vous sur :

Et retrouvez tous nos articles sur l’huile d’olive en Italie, par ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.