Les Vergers de la Galine – Drôme, France

  • Producteur : Caroline et Gaétan Boyeau
  • Marque : Les vergers de la Galine
  • Année : 2015
  • Lieu : Villeneuve, Alpes-de-Haute-Provence
  • Oliveraie : 6 hectares, 1500 arbres
  • Variétés : Aglandau et quelques Picholine
  • Récolte : novembre, peignes électriques ou vibreur de branche et filet
  • Moulin : moulin privé du Domaine Salvatore aux Mées
  • Production : 6000 L en 2018
  • Autres produits : poules, œufs, noix, cerises, variétés anciennes de pommes, poires et prunes
  • Spécificités : Agroforesterie, AOP Haute-Provence, biologique

Des poules et des oliviers en agroforesterie

Sous-marinier puis ingénieur naval à Toulon, Gaétan Boyeau avait une belle carrière militaire devant lui. Mais un jour de 2015, il décide de tout plaquer pour se lancer dans l’agriculture, et s’installe dans une ferme de la vallée de la Durance, pour s’occuper d’un arboretum expérimental et d’une oliveraie de 6 hectares. Avec sa compagne Caroline, ils sont passionnés de poules de races anciennes et ont alors l’idée de combiner cette expertise avec la culture des oliviers. Ce choix de l’agroforesterie est-il le secret de l’excellente qualité de leur huile d’olive ?

In Olio Veritas – Bonjour à vous deux. Pouvez-vous nous présenter votre ferme ?

Caroline Boyeau – Bienvenue aux Vergers de la Galine, ferme en arboriculture et en élevage de poules. Nous sommes dans la vallée de la Durance, un haut lieu de la culture de la pomme et de l’olivier, grâce à son climat chaud et sec. Nous sommes sur le territoire de l’Appellation d’Origine Protégée (AOP) Haute-Provence, qui est un gage de qualité pour notre huile d’olive. Nous avons quelques six hectares d’oliviers de la variété Aglandau, typique de la région, irrigués grâce au canal de Manosque. Nous récoltons les olives au peigne et au filet en novembre et nous les pressons dans un moulin privé dans les 24 heures qui suivent la récolte, pour en extraire entre 3000 et 6000 L d’huile d’olive selon les années. Nous sommes en biologique, mais bien plus encore : en agroforesterie.

P1160377
Que sont ces bâtiments verts dans l’oliveraie ? – © In Olio Veritas

IOV – Qu’est-ce que l’agroforesterie ? Et comment l’appliquez-vous à l’oléiculture ?

Gaétan Boyeau – L’agroforesterie est un mode d’agriculture associant des arbres et d’autres cultures ou de l’élevage, dans notre cas les oliviers et les poules, pour créer un écosystème intelligent et bénéfique pour chacun. D’un côté nos 2500 poules profitent de l’ombre des oliviers et se nourrissent des parasites qu’ils attirent par leurs fruits. De l’autre, l’oliveraie est entretenue par les poules, qui débroussaillent, grattent et donc aèrent le sol, mangent les larves de mouches parasites dans le sol, et enfin apportent un engrais organique de très bonne qualité aux oliviers. Nous élevons des races anciennes de poules, notamment des Faveroles ou les Marrons, qui sont particulièrement mobiles et efficaces pour entretenir un verger. Fin septembre, il y a des poules partout dans l’oliveraie, qui sont à l’affut des insectes et n’hésitent pas à sauter sur les branches pour atrapper les mouches !

P1160384
Les fameuses poules Marrons, expertes en dégustation de mouche de l’olive ! – © In Olio Veritas

IOV – Concrètement comment gérez-vous ce duo de choc poules – oliviers ?

Caroline Boyeau – Nous avons une dizaine de poulaillers mobiles que nous déplaçons dans les parcelles d’oliviers et d’arbres fruitiers tous les mois. Nous choisissons les parcelles selon les saisons : la larve de la mouche de l’olive n’est par exemple pas au sol en même temps que celle de la mouche Suzuki, le fléau des cerisiers. Les poules ont un abri et une zone autour de ce dernier délimitée par des filets à volaille de 500 mètres, pour concentrer leur action et les protéger des renards. Cette mobilité est intrinsèque au principe d’agroforesterie. Et quand nous ne pouvons pas faire évoluer les poules directement sur une parcelle, nous récupérons une partie de la matière organique pour l’y épandre et ainsi fertiliser le sol.

P1160379
Les oies aussi aiment bien les oliviers ! – © In Olio Veritas

IOV – Quelles sont les limites de ce système d’agroforesterie ?

Caroline Boyeau – Je ne trouve pas de défaut, il faut juste s’organiser pour bien mettre tout ça ensemble ! Il y a très peu d’études ou d’information sur l’agroforesterie avec des poules, nous sommes donc dans l’expérience et nous améliorons nos pratiques au fur et à mesure. Mais nous sommes déjà très satisfaits des résultats. Les poules sont redoutables pour nettoyer, il n’y a rien de mieux ! Et si, malgré tout, nous repérons trop de mouches dans nos pièges, nous utilisons de l’argile blanche – autorisée en bio – pour créer une protection supplémentaire sur les olives.

P1160393
La machine pour asperger de l’argile blanche sur les oliviers. – © In Olio Veritas

 

IOV – Comment avez-vous appris toutes ces techniques lors de votre reconversion ?

Gaétan Boyeau – Pour ce qui est de l’oléiculture, c’est assez facile, il y a beaucoup de documentation et des formations proposées par la Chambre d’Agriculture ou Agribio. Nous avons, de plus, profité des contacts d’experts par l’ancien propriétaire et du savoir-faire de notre moulinier. Puis appris auprès des arbres bien sûr. Pour l’agroforesterie, j’ai trouvé des informations dans des livres anciens datant des 18ème ou 19ème siècles, libres de droits et très bien documentés. À l’époque, on ne cherchait pas à produire des fruits beaux ou solides pour voyager longtemps, mais des fruits qui ont du goût. Nous cherchons à reprendre le meilleur de ce qui se faisait avant, en partant du principe qu’ils avaient de bonnes raisons de faire comme ça. D’où notre slogan « Ce n’est pas mieux parce que c’est ancien, c’est ancien parce que c’est mieux », qui vaut aussi pour l’élevage de poules de races anciennes.

Hollandaise Huppée naine
Elle n’est pas belle ma Hollandaise Huppée naine ? – © Les Vergers de la Galine

IOV – Parlez-nous un peu de votre huile d’olive ainsi obtenue…

Caroline Boyeau – Nous avons deux types d’huiles d’olive. Une huile verte dans l’AOP Haute-Provence et une huile d’olives maturées. La récolte précoce des olives nous permet d’obtenir un fruité vert intense au parfum d’herbe fraiche et au goût de poire prononcé. Le nez officiel d’Oliviers&Co nous a confié qu’elle faisait partie des huiles exceptionnelles qu’il avait été amené à goûter, nous en sommes fiers ! Nous pensons que l’agroforesterie et le respect que nous portons à la nature et à nos arbres, nous est rendu par les oliviers qui produisent cette huile délicieuse.

P1160406
Des huiles, mais aussi des rillettes, du miel, du jus de pommes et des oeufs blancs, turquoises ou marron ! – © In Olio Veritas

IOV – Bravo pour ce beau projet. Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

Gaétan Boyeau – Il y a peu de documentation récente sur l’agroforesterie. J’aimerais pouvoir participer à la recherche sur le sujet et être encadré de techniciens expérimentés pour approfondir et partager mes découvertes.

Caroline Boyeau – Pour trouver l’équilibre de ce système d’agroforesterie combinant nos passions pour les poules et l’huile d’olive, nous devons maintenant travailler sur la partie distribution. Les poules de races anciennes se vendent très bien grâce au bouche-à-oreille, mais côté huile d’olive il nous faut encore identifier les meilleurs canaux. Nous avons la chance d’être distribués par Oliviers&Co et deux Biocoop à Paris, et nous vendons un peu localement ou en ligne, mais ce n’est pas encore suffisant pour écouler nos 6000 L de succulente huile d’olive ! Pour développer cette partie, je souhaite me former à l’oléologie afin de mieux parler de nos produits.

P1160411
L’arboretum et l’oliveraie en fond. – © In Olio Veritas
Pour en savoir plus sur les Vergers de la Galine :
– leur site internet
– leur page Facebook
 
Retrouvez tous nos articles sur l’huile d’olive en France par ici !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une réflexion sur “Les Vergers de la Galine – Drôme, France

  1. Super article, c’est une expérience à suivre. Après la récolte, une visite s’impose !
    Pour la recherche en agroforesterie, Agroof installée à Anduze est une structure qui pourrait vous être utile.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.